Archive of ‘Romans’ category

Nos premiers coups de cœur de la rentrée littéraire 2017 !!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mercy, Mary, Patty, de Lola Lafon. Édition Actes sud.

Underground railroad, de Colson Whitehead. Édition Albin Michel.

Mon gamin, de Pascal Voisine. Édition Calmann Levy.

Vous n’êtes pas venus au monde pour rester seuls, de Eivind Hofstad Evjemo. Édition Grasset.

Une histoire des loups, de Emily Fridlund. Édition Gallmeister.

Sa mère, de Saphia Azzeddine. Édition Stock.

Par le vent pleuré, de Ron Rash. Édition Seuil.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Lucy in the sky, de Pete Fromm

Lucy est un garçon manqué de 14 ans qui ne veut pas grandir ni devenir une femme. Un excellent roman d’apprentissage sur l’adolescence, la solitude, le désir, l’amour…
Pete Fromm nous fait découvrir qu’il est aussi un excellent auteur pour nous faire découvrir ce qui se passe dans la tête d’une adolescente !

Céline

Lucy in the sky, de Pete Fromm. Edition Gallmeister.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Watership down, de Richard Adams

Sentant un danger arriver, un groupe de lapins quitte sa garenne natale pour trouver un endroit où vivre paisiblement et en sécurité. Une aventure épique commence alors. On apprend le langage des lapins, leurs mythes, leurs contes, leur organisation… Une véritable quête commence et vous serez emportés avec eux, dans ce roman captivant ! Un classique anglais enfin réédité !

Céline

Watership down, de Richard Adams. Édition Monsieur Toussaint Louverture.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Le cercle, de Dave Eggers

Maé est une jeune femme qui a la chance d’être embauchée au sein du Cercle, une énorme entreprise qui réunit nos Facebook, Google, Apple… actuels. Nous découvrons l’entreprise en suivant Maé dans son intégration à cette société. Un roman qu’on ne lâche plus jusqu’à la fin !
Un monde futuriste intéressant et très proche du nôtre qui se révèle petit à petit effrayant ! Bientôt sur nos écrans avec Emma Watson dans le rôle principal.

Céline

Le Cercle, de Dave Eggers. Edition Gallimard. Paru en avril 2016.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Dans la forêt, de Jean Hegland


Depuis qu’il n’y a plus d’électricité ni d’essence, Nell et Eva doivent apprendre à vivre seules dans leur maison au cœur de la forêt. Nell étudie, lit, pendant qu’Eva danse. Mais au bout de quelques mois, la nourriture commence à manquer… Un magnifique roman, une ode à la nature, la littérature, la culture, l’amour fraternel… Un vrai choc littéraire à lire (et à bientôt voir au cinéma !)

Céline

Dans la forêt, de Jean Hegland. Éditions Gallmeister. Janvier 2017

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Le rouge vif de la rhubarbe, d’Auður Ava Ólafsdóttir

Le premier roman de Auður Ava Ólafsdóttir (auteure de Rosa Candida) enfin traduit ! Agustina, dont les jambes sont atrophiées, est une jeune fille pleine de ressources et de questions . C’est une battante, une rêveuse, un personnage très juste et attendrissant. Un très beau roman d’apprentissage sur le début de l’adolescence. Encore un petit bijou de poésie et de délicatesse !

Auður Ava Ólafsdóttir et les Mudettes seront présentes à la librairie des Halles le 13 octobre 2016 à 18h pour une présentation de nos coups de cœur de la rentrée littéraire et une rencontre avec l’auteure !

Céline et Florence

Le rouge vif de la rhubarbe, d’Auður Ava Ólafsdóttir. Éditions Zulma. Sortie le 1/09/2016.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Judas, de Amos Oz

Jérusalem 1959 –  Simon Ash est un jeune étudiant en histoire qui se voit contraint de financer ses études par ses propres moyens. Pour cela, il répond à une offre d’emploi originale : le gîte et le couvert contre cinq heures par jour de discussions et de lecture à un vieil homme.
Mais Gershom Wald est un homme de débats : question arabe, légitimité du sionisme, le Christ dans la tradition juive, tout est prétexte à de vifs échanges. En revanche, la présence de la belle et inaccessible belle-fille de Wald, Analia Abravanel, laisse notre jeune homme sans voix…
Au delà du roman, une réflexion passionnante sur l’Histoire d’Eretz Israël et le christianisme vu par le peuple juif.
A ne pas manquer !
 
Florence
 
Judas, d’Amos Oz. Éditions Gallimard. Sortie le 25/08/2016.
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Un travail comme un autre, de Virginia Reeves

Le second premier roman américain que j’ai lu pour cette rentrée littéraire. Changement d’époque, années 20, Roscoe n’a jamais voulu être fermier. Il a toujours été fasciné par l’électricité et en a fait son métier. Mais quand sa femme hérite de la ferme familiale, une nouvelle vie commence pour la petite famille. Il décide alors, pour augmenter le rendement, de tirer illégalement une ligne électrique jusqu’à la ferme. Malheureusement un employé d’Alabama Power meurt en examinant l’installation clandestine. Commence alors pour Roscoe une longue peine de prison coupée de sa famille, où il enchaîne les rencontres et les emplois.
C’est un premier roman réaliste qui nous montre la vie dans les années 20 aux États-Unis et en particulier dans la campagne et dans les prisons où l’arrivée de l’électricité et de la modernité bouleverse les habitudes et l’ordre établi. C’est aussi le portrait émouvant d’un homme.

Céline

Un travail comme un autre, de Virginia Reeves. Édition Stock. Sortie le 24/08/2016.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Parmi les loups et les bandits, de Atticus Lish

Troisième lecture pour les premiers romans américains de cette rentrée. C’est un livre très dense où l’on suit Zou Lei, une clandestine chinoise et Skinner, un jeune vétéran de la guerre d’Irak et d’Afghanistan dans le New York d’un hier proche. Pas de rêves américains ici mais presque un roman politique et sociologique des laissés pour compte de l’Amérique. Une très belle histoire d’amour se noue entre nos deux marginaux qui essayent tant bien que mal de s’en sortir. C’est une grande fresque contemporaine que nous offre ici Atticus Lish. On visite New York dans ses coins les plus pauvres, les plus retranchés. Il y a une vrai force dans le réalisme de ce roman. C’est aussi une belle rencontre entre deux cabossés de la vie qui s’agrippent l’un à l’autre pour survivre. Zou Lei la battante, lumineuse de son espoir dans des lendemains plus beaux et Skinner sombre, dépressif, traumatisé par la guerre et shooté par les calmants prescrits par l’armée.

Céline

Parmi les loups et les bandits, de Atticus Lish, Édition Buchet Chastel. Sortie le 18/08/2016.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

1 2 3 4