C’est le cœur qui lâche en dernier, de Margaret Atwood

Stan et Charmaine, comme beaucoup d’américains, ont durement été touchés par la crise et survivent dans leur voiture. Ils découvrent une publicité pour Consilience, une ville où chacun a une maison et un travail pendant un mois puis passe un mois en prison en échange avec un autre couple. Une société qui semble parfaite sur le papier… Un excellent roman de l’auteure de « La servante écarlate » qui nous interroge sur notre société, nos libertés…

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

if (have_posts()) : while (have_posts()) : the_post(); if(!get_post_format()) { get_template_part('format', 'standard'); } else { get_template_part('format', get_post_format()); } endwhile; endif;