Corrosion, de Jon Bassoff

 

 

La collection Néonoir porte bien son nom. Nous sommes une fois encore plongés dans un roman noir, ici très corrosif pour l’âme humaine et la santé mentale de ses personnages et de ses lecteurs. Attention vous allez bientôt voir apparaître des rats dans votre champ de vision !

Céline

Corrosion, de Jon Bassoff. Édition Gallmeister.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

if (have_posts()) : while (have_posts()) : the_post(); if(!get_post_format()) { get_template_part('format', 'standard'); } else { get_template_part('format', get_post_format()); } endwhile; endif;